vendredi 13 avril 2018

Donald Trump officialise le pardon de Scooter Libby


C'est maintenant officiel, Donald Trump a accordé un pardon à Scooter Libby. Cette décision étonne pour plusieurs raisons. On ne connaît pas de liens entre les deux hommes et le cas de Libby ne défrayait plus la manchette depuis longtemps. George W. Bush avait déjà résisté aux demandes répétées de Dick Cheney à la fin de son second mandat. Le seul lien entre Trump est Libby est bien indirect, c'est James Comey qui avait nommé le procureur chargé de l'enquête à l'époque. Le même Comey congédié par Trump et dont les extraits du livre à paraître mardi prochain enflamment les réseaux sociaux. Libby avait été accusé et reconnu coupable d'obstruction à la justice et de parjure. Valérie Plame, l'agente de la CIA dont on avait coulé le nom, avance que c'est un mauvais message lancé par le président qui ferait ainsi la démonstration qu'il est prêt à recourir à ce pardon pour les mebres de son entourage arrêtés dans le cadre de l'enquête de Robert Mueller.

 "Given the nature of Libby’s crimes, Trump came under fire from critics Friday after he took to Twitter to accuse former FBI director James B. Comey of leaking classified information and lying to Congress.

“On the day the President wrongly attacks Comey for being a ‘leaker and liar’ he considers pardoning a convicted leaker and liar, Scooter Libby,” Rep. Adam B. Schiff (D-Calif.) wrote on Twitter. “This is the President’s way of sending a message to those implicated in the Russia investigation: You have my back and I‘ll have yours.”"

 https://www.washingtonpost.com/politics/trump-issues-pardon-to-scooter-libby-former-chief-of-staff-to-vice-president-cheney/2018/04/13/dfa4039a-3f2d-11e8-8d53-eba0ed2371cc_story.html?utm_term=.cfb5502bcb1d

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire